top of page

Paul Valéry et le Dialogue Intérieur de la Création : Exploration d’une dualité inconsciente



Dans son exploration profonde du processus créatif, Paul Valéry met en lumière la complexité de l'acte de création, une dualité que l’on retrouve aussi bien chez les artistes que dans le monde du travail, notamment chez les personnes HPI.


"Au cœur même de la pensée du savant ou de l’artiste le plus absorbé dans sa recherche... existe je ne sais quel pressentiment des réactions extérieures que provoquera l’œuvre en formation... pendant son travail, l’esprit se porte et se reporte incessamment du Même à l'Autre ; et modifie ce que produit son être le plus intérieur, par cette sensation particulière du jugement des tiers." - Paul Valéry, Cours de Poétique, Vol1, NRF Gallimard.


Cette introspection soulève la notion du "censeur intérieur", un phénomène qui se manifeste autant dans les sphères artistiques que professionnelles, particulièrement chez les individus HPI qui, de par leur sensibilité et leur perception accrues, peuvent être particulièrement susceptibles au syndrome de l'imposteur et à l'anxiété liée au jugement des autres.


🌐 Artistes et Professionnels HPI : Un Combat Commun ? 

On se pose la question ? Non.

La tension entre l'expression personnelle et les attentes extérieures est un défi commun aux artistes et aux professionnels HPI. Dans le monde du travail, cette tension se manifeste souvent dans le besoin de concilier une pensée innovante (et parfois créative) avec les normes et attentes de l'entreprise. Alors même que les solutions pour l’entreprise, aujourd’hui, ne peuvent passer QUE par la créativité ! (Pourquoi suis-je si radical ? Eh bien… Nous sommes devant des questions sans précédents. Il faut des réponses sans précédents. Non? La créativité est plus que nécessaire. Peu importe, passons, ce n’est pas le sujet… )


✨ Gestion de l'Anxiété et du Jugement dans la Création et le Travail

Cette anticipation de la réponse externe peut être source de stress et d'anxiété, affectant la qualité et l'authenticité de la production. Cela peut l’affecter en l’orientant vers des solutions absurdes comme des compromis de compromis qui font que nous ne faisons au mieux, qu’innover au lieu de créer 

(rappel encore : innovation, étymologiquement = « revenir à », c’est changer quelque chose pour que rien ne change ! Créer, c’est « grandir », « croître »… fin du rappel). 

🎨 Le Censeur Intérieur et la thérapie

Le "censeur intérieur", tel que décrit par Paul Valéry, trouve un écho particulier dans le domaine de la psychanalyse comme de l’hypnose. Ce concept peut être compris comme une représentation de mécanismes psychiques qui influencent, souvent de manière inconsciente, notre expression créative et notre comportement.


Dans la théorie freudienne, le "censeur intérieur" peut être associé au surmoi, l'instance psychique qui représente les normes morales et les interdits. Le surmoi agit comme un juge ou un censeur envers l'ego, imposant des limites et des restrictions basées sur les normes sociales et parentales intériorisées. Dans le processus créatif, le surmoi pourrait limiter l'expression libre en imposant des critères de "bienséance" ou de "normalité".


Chez Carl Jung, le concept d'ombre, une partie de l'inconscient qui contient tout ce que l'individu refuse de reconnaître en lui-même, peut aussi être considéré comme une forme de censure intérieure. L'ombre peut influencer la création artistique en amenant l'individu à éviter des thèmes ou des idées qui sont en désaccord avec son image de soi ou ses valeurs conscientes.


Jacques Lacan a introduit l'idée du "Grand Autre", qui représente les normes culturelles et sociales, ainsi que les attentes des autres. Ce "Grand Autre" peut être perçu comme une forme de censeur intérieur, où l'individu modifie son expression pour se conformer aux attentes perçues de la société ou d'un groupe.


Hunkaar, une méthode d’hypnothérapie (méthode que je pratique activement) développée par Jean-Emmanuel Combe, propose une approche créative pour travailler avec l'inconscient. Contrairement aux méthodes traditionnelles, Hunkaar se concentre sur la mobilisation de l'inconscient pour explorer et traiter les émotions profondes sans contrôle direct. Cette méthode non directive est particulièrement pertinente pour les individus HPI, car elle permet une exploration profonde des émotions et pensées inconscientes, facilitant une expression plus authentique et libre.

Cette compréhension approfondie peut conduire à une plus grande liberté et authenticité dans le travail créatif et professionnel.


🤔 Votre Réflexion sur la Créativité et le Travail

Comment gérez-vous l'équilibre entre votre expression personnelle et les attentes extérieures, que ce soit dans vos projets artistiques ou professionnels ? Votre expérience en tant qu'artiste ou professionnel HPI est précieuse pour comprendre comment naviguer dans ces eaux complexes.

Je vous encourage à réfléchir sur ces parallèles et à partager comment vous conciliez votre "censeur intérieur" avec votre besoin d'authenticité, dans votre art comme dans votre carrière.


2 vues0 commentaire
bottom of page